1. Tracer au sol, avec l’aide d’une boussole, un axe nord-sud.
  2. Positionner le pied n°1 sur cet axe (dir. Sud), le pied n°2 et 3 doivent être à égale distance du trait tracé au sol.
  3. S’assurer que le pied est bien de niveau.
  4. A ce moment la partie fixe du télescope ne devra plus être bougée.
  5. Avec une carte d’état major définir votre lieu d’observation (longitude et latitude)
    • La longitude et la lattitude sera importante si vous utilisez des logiciels astronomiques.
    • a latitude servira à régler l’inclinaison de l’axe horaire (ex : Paris 48°50’00).
    • L’axe d’ascension droite doit être parallèle à l’axe terrestre nord-sud,
    • si ces le cas votre télescope est en harmonie avec la rotation terrestre.
  6. Monter le tube, le contre poids et un oculaire. Ensuite, il faut desserrer les deux axes et équilibrer votre monture.
    Plus précisément votre télescope ou lunette doit être capable de pointer n’importe quel astre du ciel avec un seul doigt et ne doit pas bouger d’un millimètre.
  7. Si votre monture est calée, vous pouvez maintenant tourner doucement la manette d’ascension droite pour compenser la rotation de la terre.
  8. En tournant doucement avec la manette d’ascension droite vous devez suivre étoile, planète ou la lune. Si ce n’est pas le cas, votre affichage de la latitude n’est pas correct ou votre pied n’est pas de niveau ou votre axe nord-sud n’est pas correctement positionné.